Hors-les-murs

La FLAC va à la rencontre des publics, éloignés ou non de la culture, afin de les sensibiliser à de nouvelles pratiques artistiques et culturelles.

L'insertion professionnelle par la culture

Afin d'accompagner les jeunes éloignés de la formation et de l'emploi et de les sensibiliser aux métiers de la culture, la FLAC s'associe avec des structures comme le CAPEP.

Dans le cadre du dispositif"Projectoire" elle accompagne régulièrement avec le Pays Noir Studio (structure de création audiovisuelle et musicale) une dizaine d'adolescents. Les jeunes peuvent ainsi découvrir les métiers d'ingénieur son - cadreur - monteur - parolier - beatmaker à travers la réalisation d'un clip de rap.

Logocapep.png

Impliquer les étudiants
dans la vie associative locale

De nombreuses actions sont menées pour permettre aux étudiants d'acquérir des compétences dans le domaine culturel et artistique, de leur donner envie de s'impliquer dans la vie associative locale, et de dynamiser la vie locale étudiante.

La FLAC propose ainsi aux étudiants des modules d'ouverture autour des arts-plastiques ou de la thématique des Communs & Tiers-Lieux Culturels.

Aussi, elle dynamise la vie étudiante en proposant par exemple la mise en place de concerts sur le campus du Mont Houy avec des dispositifs tels que"Cap Campus" et "Les Notes Volantes" et coordonne la mise en place d'exposition avec les étudiants du master d'études curatoriales à la Bibliothèque Universitaire.

Enfin récemment, la FLAC travaille en collaboration avec le CROUS de manière à créer un rendez-vous mensuel avec des soirées jeux de société à la résidence Mousseron.

langfr-210px-UPHF_logo.svg.png

Accompagner les enfants dans leur découverte à la culture

La sensibilisation à la culture se fait également auprès des plus jeunes, notamment avec des ateliers ludiques leur permettant de développer différentes compétences pratiques ou artistiques.

La FLAC intervient dans différentes structures comme SOS Village d'enfants (ateliers de cuisine et linogravure), l'école maternelle Paul Langevin à la Sentinelle (ateliers autour de la transition écologique / spectacle de danse...), l'école alternative La Chouette Bleue à Thiant (atelier linogravure), le salon du livre organisé par l'association Art'ifice (atelier création de Fanzine) . De nombreux ateliers sont également menés au sein de notre lieu culturel (collage photo, visite d'expositions). Au sein de notre tiers-lieu vous pouvez aussi découvrir de nombreux ateliers parents-enfants menés par les associations résidentes chez Oscaar comme le Baragraphe.

Aller à la rencontre des jeunes artistes du territoire

Afin d'identifier les talents de demain et de les aider à se construire, nous menons des partenariats avec des structures du territoire de manière à aller à la rencontre des jeunes artistes des Hauts-de-France. Ainsi, la FLAC intervient régulièrement au CFMA (Campus des Musiques Actuelles de Valenciennes) afin de former les jeunes musiciens et producteurs de demain en communication ou production. L'association a également fait parti du jury du CrossRoad Festival en 2022 & a participé aux speed-meeting du FLOW (Lille) dans le cadre du festival Haute-Fréquence. En dehors de ces événements ciblés, le travail mené en étroite collaboration avec l'Université Polytechnique des Hauts-de-France nous permet bien entendu d'aller à la rencontre d'artistes émergents.

Permettre aux publics éloignés de la culture d'y accéder est un enjeu majeur pour la FLAC. 

Chez Oscaar, ça passe par des cours de français dispensés à des migrants exilés, un accueil régulier des résidents du FAM/FAS de Marly dans nos diverses actions, mais aussi l'accueil du club du 3ème âge qui résidait avant nous dans la maison Oscar Carpentier. En hors les murs, plusieurs actions ont été amorcées, comme par exemple des concerts de la chanteuse et guitariste Joni Île à l'EPHAD les Magnolias, ou encore des ateliers réguliers de photographie avec les résidents du CATTP de Fresnes-sur-Escaut, animés par le Studio Paradis et Losange Noir, deux structures résidentes de notre lieu.

L'accessibilité à la culture pour tous